Block title
Block content
Atelier Bernard Dejonghe © Alexis Lecomte
Atelier Bernard Dejonghe © Alexis Lecomte

Le verrier décorateur est capable de réaliser des opérations de transformation, de décoration, de parachèvement du verre et peut également concevoir un ouvrage dans son ensemble.

Spécialités

Le doreur (or et autres métaux précieux) ajoute des éléments de décoration sur le verre à l'aide de feuilles d'or posées à froid, de feuilles de métal intégrées à chaud et fusionnées dans la masse du verre ou de peintures à base de chlorure d'or. 

Le graveur décore le verre à froid par enlèvement de matière. Les gravures à l'acide et au jet de sable attaquent les parties non protégées de la surface du verre. Les gravures à la roue et à la pointe de diamant ou à la fraise électrique entaillent le verre par l'action de la rotation, associée à une poudre abrasive. 

Le miroitier-argenteur applique une couche réfléchissante d'argent sur la face arrière d'une plaque de verre, après l'avoir dégraissée et en avoir ôté les impuretés. La pellicule d'argent est ensuite protégée par une couche de cuivre. Le miroir est enfin séché, rincé puis verni. 

Le peintre peut exercer son art sur les différentes face du verre où il applique de la peinture en aplats, points, dripping ou éclaboussures.

À l'aide d'une meule lustrante, le polisseur réallise l'ultime étape des finitions qui confère au verre toute sa brillance et accentue certains reliefs. 

Le sculpteur façonne de grandes pièces de verre ou de cristal à froid ou à chaud, par ajout ou enlèvement de matière. Différents outils sont à sa disposition : meules, scies diamantées, marteaux, burins, pistolets à débit de sable et débit d'air, ciseaux, couteaux et pinces variées. 

Le tailleur décore le verre à froid par l'enlèvement de matière. Il crée sur l'objet des motifs linéaires, géométriques, des facettes, des biseaux, des rondeurs, en creusant le verre à l'aide de meules de différents gabarits fixées sur des tours verticaux ou horizontaux actionnés par un moteur. 

Emploi et débouchés

Il n’existe pas de chiffres officiels sur le nombre de verriers décorateur en France. Les champs d’activités sont très larges, du bureau d’études pour la conception de décors appliqués à l’industrie, à l’atelier artisanal qui réalise des pièces uniques, en passant par les ateliers de décors des entreprises de verreries. Le tailleur ou le graveur peut travailler dans une entreprise de verrerie cristallerie, dans l’atelier d’un artisan ou à son propre compte, dans les domaines des arts de la table, de la décoration, de la parfumerie ou encore de la bijouterie. Actuellement, moins d’une dizaine de cristalleries réalisent des produits haut de gamme, dont une grande part pour les marchés internationaux (Moyen-Orient, Russie, Etats-Unis). Elles s’adressent surtout à une clientèle de professionnels (décorateurs, antiquaires, boutiques,...) recherchant des produits de marque.

Devenir verrier décorateur

Formation initiale

Niveau V
- CAP arts et techniques du verre option décorateur sur verre, 2 ans.
- CAP arts et techniques du verre option tailleur-graveur, 2 ans.
Niveau IV
- BMA arts et techniques du verre, 2 ans.
Niveau III
- DMA décor architectural option arts du verre et du cristal, 2 ans.
Niveau II
- DN MADE Matériaux, 3 ans.
- DN MADE Ornement, 3 ans.

Formation professionnelle continue

Quelques centres de formation préparent aux CAP arts et techniques du verre dans le cadre de la formation professionnelle continue. Plusieurs actions de formation, non diplômantes, de courte durée ou sous forme de cours à l'année, permettent de suivre une initiation ou un perfectionnement dna sle domaine du verre, par la pratique des différentes disciplines.