Block title
Block content
© Franck Bohbot Hubert Haberbush
© Franck Bohbot Hubert Haberbush

Inspiré par les "Trésors nationaux vivants" du Japon, le titre de Maître d'art a été créé en 1994 par le ministère de la Culture afin de sauvegarder les savoir-faire rares détenus par des professionnels des métiers d'art, tant dans le champ de la création artistique que de la préservation du patrimoine. Ce dispositif concerne des techniques spécifiques qui ne peuvent être transmises qu'au sein d'un atelier et pour lesquelles il n'existe pas de formation par ailleurs.

Découvrir les 132 Maîtres d'art nommés depuis 1994

Comment devenir Maître d'art ?

  • Le candidat Maître d'art doit être un professionnel des métiers d'art en exercice pouvant justifier d'une expérience professionnelle significative et possédant un savoir-faire remarquable et rare pour lequel il n'existe que peu ou plus de formations,
  • Le candidat Maître d'art doit s'engager à transmettre à son Élève, au sein de son atelier, la maîtrise des gestes et techniques les plus complexes de son métier,

Comment devenir Élève de Maître d'art ?

  • Le candidat Elève doit posséder un premier diplôme et justifier d'une première expérience professionnelle,
  • La candidature doit faire l'objet d'un programme de transmission cohérent, construit conjointement par le binôme, avec un contenu détaillé et une description précise de sa mise en œuvre,
  • Le candidat Elève doit présenter le projet professionnel et économique qu'il souhaite concrétiser à l'issue de la transmission.

La procédure de sélection

La procédure de sélection est mise en œuvre par l'INMA. Elle place au centre des débats le futur des Élèves et les réflexions que portent les binômes sur l'avenir de leur métier. L'appel à candidature est ouvert tous les deux ans. L'étude des dossiers est confiée à un Jury composé de professionnels des métiers d’art, de directeurs d’établissements et d’experts du ministère de la Culture.

L'appel à candidature pour la nomination 2019 est ouvert