Block title
Block content

Le maroquinier produit des articles usuels et de luxe. Il utilise des cuirs souples, des petites peaux et des accessoires tels que tissu, lamés et matériaux fantaisie. Il réalise les objets par coupe, couture, collage, contrecollage et rembordage.

Le coupeur débite le cuir en morceaux qui serviront à la fabrication d’articles de maroquinerie. Il travaille à la main, à l’aide d’un tranchet ou d’une pointe en suivant un patron, à la presse, au moyen d’un emporte-pièce, ou sur une machine automatique préalablement réglée.

Emploi et débouchés

La maroquinerie représente les manufactures, l’artisanat et l’industrie. Selon une enquête du Centre technique cuir chaussure maroquinerie (CTC) et du Conseil National du Cuir (CNC) en 2018, 449 unités de production employaient 22 375 personnes, dont 6076 ouvriers, pour un chiffre d’affaires de 3,5 milliard d’euros en France. Les trois-quarts des entreprises emploient moins de dix personnes tandis que près des trois quarts des salariés de la filière sont employés par les trente et une entreprises ayant plus de 200 personnes. Les entreprises se répartissent principalement dans quatre régions : en Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie.
En France, les manufactures et les ateliers se caractérisent par une production de grande qualité. Les marques de luxe à la réputation mondiale (Vuitton, Hermès, Lancel, Longchamp) fabriquent ou sous-traitent leurs produits haut de gamme en France ou en Europe. Cependant les petits ateliers souffrent d’un manque de notoriété et d’image de marque. Pour y remédier et pour lutter contre la délocalisation, la profession a mis en place des stratégies combatives : relance de l’image d’articles fabriqués en France, renouvellement de l’offre des produits et des services, développement de la polyvalence du personnel et formation des salariés, renforcement de la coopération fabricants-fournisseurs, optimisation de la distribution, regroupement d’entreprises.

Devenir maroquinier - coupeur

Formation initiale

Niveau V
- CAP maroquinerie, 2 ans.
- CQP Coupeur(se) maroquinerie.
Niveau IV
- BAC PRO métiers du cuir option maroquinerie, 2 ans.

Formation professionnelle continue

En France, des formations diplômantes ou non, d’une durée variable permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans les techniques de la maroquinerie ou une spécialisation en CAO-DAO maroquinerie.