10ème édition des Journées Européennes des Métiers d’Art : une réussite qui affirme le renouveau d’un secteur

Le 05/04/2016

L’Institut National des Métiers d’Art se réjouit du succès incontestable de cette 10ème édition. Familles, jeunes actifs, étudiants ont porté, le temps d’un week-end, un nouveau regard sur des métiers et des savoir-faire qui se réinventent. Une quête de sens partagée par les professionnels qui les ont accueillis sur tout le territoire et dans 18 pays européens.

On assiste en effet à un véritable renouveau du secteur : ce « printemps » des métiers d’art a mis en lumière des valeurs citoyennes partagées par le plus grand nombre.

« Métiers d’art, gestes de demain », Un Thème fédérateur pour les professionnels et le public

Ateliers, manufactures, musées, lieux de formation, expositions, rencontres et parcours, mais aussi Fablabs et espaces collaboratifs, culturels et solidaires ont animé, en France, ce rendez-vous culturel, touristique et économique porté par 8 500 événements dont plus de 5 000 ateliers, ouverts ou participant hors les murs.

L’évènement phare des JEMA, « L’Empreinte du Geste » a été inauguré jeudi 31 mars au Musée des Arts Décoratifs à Paris, par Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication, Martine Pinville, Secrétaire d’État chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire, en présence du premier adjoint au maire de Paris Bruno Julliard, de David Caméo Directeur général des Arts décoratifs et Gérard Desquand Président de l’Institut National des métiers d’Art, des Ambassadeurs d’Italie, de Belgique et de République Tchèque. Il a accueilli, durant cinq jours, plus de 5 000 visiteurs.

Le circuit du XIIème arrondissement, qui reliait le Viaduc des Arts (plus de 20 000 visites) aux Ateliers de Paris (plus de 900 visiteurs), en passant par la Pépinière et la Fabrique du 100ECS (2 000 visiteurs) a connu une affluence record depuis la création des JEMA.

À Sèvres, la Cité de la céramique a également bénéficié d'une fréquentation maximale, avec plus de 1400 visiteurs -un public essentiellement composé de familles et de jeunes, parmi lesquels les élèves d'Argenteuil ayant participé au parcours "À la découverte des métiers d'art".

En Seine-et-Marne, le carré d’art à Serris a accueilli pour sa première participation aux JEMA plus de 600 visiteurs.

Dans les Hauts-de-France, le Musée de Plein Air a accueilli plus de 1 500 personnes.

À Metz, le « défilé de fauteuils » des tapissiers décorateurs de Moselle a réuni 1 200 personnes.

En Auvergne, 2 500 scolaires ont été accueillis dans les ateliers et les expositions.

Langres, la cité de Diderot, a mobilisé tous ses lieux culturels pour accueillir plus de 2 500 personnes.

Au Mans, les Journées Mans’Art ont réuni plus de 10 000 visiteurs.

Du château de Versailles aux Fablabs, en passant par les musées et les ateliers, ce sont plus de 5 000 professionnels et plusieurs centaines de milliers de visiteurs qui ont participé aux JEMA.

En seulement dix éditions, les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) sont devenues la plus importante manifestation du secteur dans le monde. Orchestrées par l’Institut National des Métiers d’Art (INMA), elles invitent chaque année les jeunes et le public à découvrir, le temps d’un grand week-end, l’actualité des métiers d’art dans toute leur diversité.

DES MÉCÈNES ET PARTENAIRES ENGAGÉS

Fidèle partenaire de ces Journées depuis leur création, la Fondation Bettencourt Schueller apporte un soutien toujours amplifié à l’organisation des JEMA et est depuis 2014, mécène national de la manifestation.

Pour la 6ème année consécutive, la Manufacture Horlogère Vacheron Constantin est mécène national des JEMA et s’implique fortement dans son développement européen en tant que partenaire de différentes manifestations à Paris, Milan, Genève, etc.

Les Journées Européennes des Métiers d’Art sont également organisées en partenariat avec le Fonds National de Promotion et de Communication de l’Artisanat, du Point et de France Télévisions qui contribuent fortement à leur visibilité.

En région, l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, le réseau des correspondants régionaux de l'INMA, et de nombreux et indispensables partenaires s’engagent pour soutenir le déploiement des Journées Européennes des Métiers d’Art dans les territoires.

UNE MANIFESTATION INITIÉE PAR L’INSTITUT NATIONAL DES MÉTIERS D’ART

L’Institut National des Métiers d’Art (INMA), opérateur de l’Etat, mène une mission d’intérêt général au service des métiers d’art. Il met son expertise à disposition des pouvoirs publics pour faciliter la prise de décision et favoriser les mesures utiles au secteur. Grâce à sa connaissance pointue des métiers d’art et à une veille active sur l’évolution de ces métiers et de leur environnement, il fournit des données précises et des outils d’information à destination des jeunes, des professionnels et de l’ensemble des acteurs du secteur.

C’est dans ce cadre que les Journées Européennes des Métiers d’Art ont été créés en 2002 par l’INMA. Dans un objectif de développement territorial et de structuration des métiers d’art, l’Institut déploie, au travers des JEMA, une véritable maîtrise d’ouvrage et d’ingénierie en faveur des acteurs régionaux. Formidable outil de promotion de ce secteur, l’événement rayonne tous les ans, dans chaque région de France et en Europe.

Rappel des chiffres 2016

Près de 8 500 événements partout en France avec :
- plus de 5 000 ateliers
- plus de 1 200 animations jeune public
- 600 manifestations
- 160 centres de formation
- 60 circuits 19 pays européens participants

Toutes les informations sur : www.journeesdesmetiersdart.fr

10ème édition des Journées Européennes des Métiers d’Art : une réussite qui affi