Block title
Block content

L’horloger conçoit, fabrique et répare montres, pendules, horloges et réveils. Il peut solliciter d’autres professionnels pour le décor des pièces ou la réalisation des boîtes : bijoutier, émailleur, marbrier, ébéniste, bronzier, marqueteur, etc.

Emploi et débouchés

Les horlogers peuvent travailler dans la conception (dessin), la réalisation (fabrication de pièces), la réparation et la restauration. Le métier peut donc recouvrir des activités différentes.
Les artisans sont amenés à intervenir dans la fabrication ou la restauration de produits haut de gamme. Certains travaillent en sous-traitance pour les grandes marques horlogères. Les services après-vente des marques et les stations techniques de réparation peuvent également offrir des débouchés aux horlogers. Depuis une quinzaine d’années, les montres mécaniques, les montres à complications et les montres anciennes suscitent l’engouement de particuliers ou de professionnels collectionneurs, intéressés par la transmission du patrimoine familial. Le restaurateur de montres de collection est spécialisé dans la réparation ou la réfection des pièces du mouvement, de la boîte, du cadran ou des aiguilles.
En 2017 le chiffre d’affaires de l’horlogerie en France est stable par rapport à 2016 et atteint 286 millions d’euros pour 74 entreprises. La plupart de ces entreprises (environ 65%) sont implantées en Bourgogne-Franche-Comté et totalisent un effectif de 1993 salariés. L’export représente 80% du chiffre d’affaires de la production d’horlogerie en 2017. La fabrication d’horlogerie domestique et technique (horloges, pendules, horloges de gares, etc.) a augmenté de 9% par rapport à 2016 et représente 36 millions d’euros de chiffre d’affaires. (Source : Comité Francéclat / Ecostat, avril 2018)

Devenir horloger

Formation initiale

Niveau V
- CAP horlogerie, 2 ans.
Niveau IV
- BMA horlogerie, 2 ans.
- CQP horloger qualifié, 1 an.
Niveau III
- DMA horlogerie, 2 ans.
Niveau II
- DN MADE Objet
- DN MADE Instrument

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent être préparés dans le cadre de la formation professionnelle continue. Les formations non diplômantes, de courte durée ou sous forme de cours à l’année, permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans les techniques de l’horlogerie.