Block title
Block content

Le fresquiste travaille sur des enduits successifs composés de chaux, de sable et d’eau encore frais sur lesquels il applique des pigments naturels. Il peint a fresco (dans le frais) avant que ne s’opère la carbonatation (production chimique d’un film de calcite). L’ensemble deviendra un calcaire coloré de plus en plus dur.

Emploi et débouchés 

L’absence d’un syndicat ou d’une fédération professionnelle réunissant l’ensemble des fresquistes professionnels en France rend la description de leur environnement économique difficile. Aucun recensement n’a été fait au niveau national, régional ou local. Rares sont les professionnels qui en vivent de façon exclusive. Et dans ce cas, leur principal commanditaire est souvent l’Etat. Le marché de la restauration des bâtiments classés monuments historiques constitue une source de débouchés économiques importante. Mais là aussi, la partie fresque est souvent incluse dans des lots concernant la peinture murale. En termes de budgets, elle vient souvent après les toitures et travaux de gros œuvre. Si un fresquiste veut répondre à un appel d’offres, il devra aussi prendre en compte l’éloignement du chantier pour en évaluer la faisabilité et la rentabilité économique globale avant de s’y engager. Si le marché de la maison individuelle, qui bénéficie de l’engouement actuel pour les matériaux écologiques à base de chaux notamment, pourrait à terme s’avérer un débouché prometteur, il reste un obstacle de taille : la fresque est rarement intégrée dès la conception des habitations et en fin de chantier, elle est très difficile à ajouter en bout de route, tant sur le plan architectural que budgétaire.

Devenir fresquiste

Formation initiale

La maîtrise des techniques de maçonnerie est indispensable autant que celle de la mise en couleurs et du dessin. Participer à des chantiers de restauration est nécessaire pour mettre en pratique les compétences et connaissances acquises lors des cursus de formation.

Niveau IV 
- BMA Graphisme et décor option décorateur de surfaces et volumes, 2 ans.
Niveau  III
- DMA fresque mosaïque, 2 ans.

Formation professionnelle continue

Il n'existe pas de formation professionnelle spécifique aux métiers de fresquiste, cependant des formations qualifiantes de peintres en bâtiment et de peintres décorateurs proposent un module fresques. Le Titre professionnel Maçon du bâti ancien