Accueillir un jeune en formation

Chaque année, un grand nombre de jeunes en formation sont à la recherche d’un maître d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation.

Ce public a besoin d’une formation en entreprise pour valider son diplôme. Les professionnels sont donc eux aussi responsables de la transmission des savoir-faire.

Le stage professionnel en atelier

Certains cursus prévoient des périodes de stage en atelier. La plupart du temps il s’agit d’une  courte durée. La signature d’une convention de stage entre le centre de formation et l’entreprise est obligatoire.
- Le stage d’observation permet au jeune de découvrir un métier. Il est obligatoire en classe de 3e. L’élève expérimente la vie concrète d’une entreprise. Il peut aussi trouver sa vocation.
- Le stage pratique permet de diversifier les expériences.
- La rémunération du stagiaire devient obligatoire quand le stage dépasse 3 mois.

Le contrat d’apprentissage

L’apprentissage est destiné aux 16-25 ans. Juridiquement, c’est un contrat de travail à durée déterminée qui engage le jeune, l’entreprise et le centre de formation. L’apprenti suit en alternance un enseignement général dispensé dans son centre de formation et des périodes de travail en entreprise.
- L’apprenti possède un statut de salarié et touche chaque mois une rémunération qui dépend de son âge et de son niveau de formation.
- Le maître d’apprentissage doit accueillir, informer, encadrer et évaluer son apprenti. Il s'engage à former le jeune. Le recrutement des apprentis s’effectue en général entre le 1er juillet et le 1er novembre.
- Il existe des aides pour inciter les professionnels à prendre un apprenti. Certaines régions encouragent le recrutement des apprentis par des mesures d'exonération et de primes à l'embauche.

Pour en savoir plus :
www.travail-emploi-sante.gouv.fr
www.lapprenti.com
http://www.franceapprentissage.fr

Déposer une offre de contrat d’apprentissage
Consulter les demandes de contrat d’apprentissage


Le contrat de professionnalisation

 Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus et aux bénéficiaires de certaines allocations ou contrats. Il permet d’acquérir une qualification professionnelle et favorise l’insertion ou la réinsertion professionnelle. Ce contrat ouvre droit pour l’employeur, pour certaines embauches et dans certaines limites, à une exonération de cotisations patronales de sécurité sociale.
- Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans révolus sont rémunérés en pourcentage du SMIC selon leur âge et leur niveau de formation.
- Les salariés âgés de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être ni inférieure au SMIC ni à 85 % du salaire minimum conventionnel.

Pour en savoir plus :
www.travail-emploi-sante.gouv.fr
www.lapprenti.com

Déposer une offre de contrat de professionnalisation
Consulter les demandes de contrat de professionnalisation