Me faire connaître

Une entreprise métiers d'art doit se faire connaître et reconnaître.

Il faut assurer une présence de son nom, de sa marque et de son savoir-faire dans son univers professionnel. Mais il faut aussi exister aux yeux d’un plus large public afin d’élargir sa notoriété et donc sa clientèle. Une affaire de réseaux à soigner et développer.

M’inscrire dans les annuaires

L’entreprise qui figure dans un annuaire est plus facilement identifiable par sa clientèle cible. Dans le domaine des métiers d’art, il y a de nombreuses possibilités : annuaire régional ou national, généraliste ou thématique… Le développement des annuaires en ligne permet d’occuper un peu plus le champ web.

Rejoindre une organisation professionnelle

L’appartenance à une association ou à une organisation professionnelle permet de sortir d’un certain isolement. Elle mutualise les moyens en ce qui concerne par exemple la communication, l’organisation d’une exposition ou la présence sur un salon professionnel. Elle permet aussi de bénéficier d’une veille sur l’actualité du secteur et de bénéficier de conseils voire de formations.

Participer à des salons

La participation à un salon professionnel nécessite un investissement initial mais elle est primordiale. C’est une façon de se faire connaître et de trouver de nouveaux clients ou prescripteurs. La réussite d’un salon ne se mesure pas seulement au chiffre des ventes conclues. Elle comprend également la constitution, la fidélisation et l’extension d’un réseau.

Communiquer

Il faut dire qui vous êtes et ce que vous faites. C’est le premier message à faire passer. Ensuite, vous pouvez aller plus loin en communiquant sur une actualité ou même en créant l’événement. La communication accroit votre notoriété et permet d’attirer de nouveaux clients, partenaires, distributeurs.

Oser les prix et concours

Il existe de nombreuses distinctions dans le domaine des métiers d’art. Labels, prix, et concours ouvrent de réelles opportunités en termes de reconnaissance et de publicité. Pour le public, il s’agit d’un gage de qualité à valoriser. Alors pourquoi ne pas prendre le risque ?

Ouvrir les portes de mon atelier

Visiter un atelier, c’est rentrer dans l’intimité d’un professionnel des métiers d’art.  C’est découvrir  une matière, des outils, des croquis... Immédiatement, cette visite crée un lien de proximité. Le public comprend que les objets ont une histoire et donc une valeur. A noter : les démonstrations de savoir-faire rencontrent toujours un vif succès.