Miroitier d'art

Métier du secteur : Verre

Métier

Le miroitier d’art est le spécialiste de la coupe de verres plats traités. Avec une couche réfléchissante protégée par un vernis il crée des miroirs. Il réalise également des vitrines, fenêtres... le verre est coupé avec une molette et façonné par enlèvement de matière, abrasion et polissage.

Profil

  • Intérêt pour le travail du verre
  • Créativité
  • Précision
  • Habileté manuelle

Emploi et débouchés

Le verre plat trouve une vaste gamme d’applications dans le bâtiment et la décoration qui représentaient, en 2005, 49% du marché ainsi que dans le secteur de l’automobile (51% du marché).
La production de verre plat est concentrée entre les mains de trois acteurs d’envergure internationale : Glaverbel, Pilkington et Saint-Gobain Glass. Les activités de façonnage et de transformation sont relativement atomisées : 300 entreprises françaises (essentiellement des PME et TPE) se partageaient le marché en 2004, mais seulement 10% à 15% d’entre elles réalisaient réellement des opérations de façonnage.
Ces activités sont éclatées géographiquement. La Picardie, la Lorraine, le Rhône-Alpes et l’Ile de France sont les quatre premières régions d’implantation, employant 46,4% des effectifs sectoriels en 2004 (source SESSI).
La profession de miroitier offre des possibilités d’évolution. Le salaire d’un miroitier débutant s’élève à environ 1200 € brut par mois. Après quelques années d’expérience, il peut assumer la fonction de responsable technique de chantier et prétendre à un salaire de 1500 à 2000 € brut par mois. Il peut également s’installer à son propre compte comme artisan et créer sa propre entreprise.

Devenir Miroitier d'art

Formation initiale

Filière artistique
Niveau V
- CAP arts et techniques du verre option décorateur sur verre, 2 ans.
Niveau IV
- BMA arts et techniques du verre, 2 ans.
Niveau III
- DMA décor architectural option arts du verre et du cristal, 2 ans

Filière bâtiment
Niveau V
- CAP construction d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, 2 ans.
- BEP technique des métaux, du verre et des matériaux de synthèse du bâtiment, 2 ans.
Niveau IV
- BP construction d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, 2 ans.
- BAC Pro ouvrages du bâtiment option aluminium, verre et matériaux de synthèse, 2 ans.
Niveau III
- BTS enveloppe du bâtiment, 2 ans.

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent être préparés dans le cadre de la formation professionnelle continue. Plusieurs actions de formation, non diplômantes, d’une durée variable permettent de suivre une initiation, un perfectionnement ou une formation complète dans le domaine du verre.