Rentrayeur – restaurateur de tapis et tapisseries

Métier du secteur : Textile

Métier

Le restaurateur intervient sur des tapis ou tapisseries. Plusieurs critères déterminent les travaux à effectuer : destination de l'objet (tapisserie murale ou de sièges, tapis de sol ou de collection), futures conditions d'exposition, valeur de l'objet et coût de l'intervention. Il peut choisir une restauration totale pour un retour de l'objet à un état presque parfait ou opter pour la conservation, opération permettant de stopper le processus de dégradation tout en respectant l'authenticité de l'œuvre.

Profil

  • Habileté manuelle
  • Intérêt pour le travail des textiles
  • Sens des couleurs
  • Précision

Emploi et débouchés

L’activité de restauration des tapisseries et des tapis est concentrée dans le secteur public : Mobilier National (manufactures des Gobelins et de Beauvais, ateliers de tapis de la Savonnerie ou de Lodève). Mais il existe aussi des entreprises et des ateliers de professionnels indépendants qui interviennent dans le secteur privé. Les trois grandes entreprises de restauration et de conservation des tapis et textile en Europe sont Chevalier Conservation à Courbevoie, Bobin S.A. à Boissy Saint-Léger et Dewitte BVBA à Maldegem, en Belgique. Pour exercer la fonction de restaurateur au sein de collections publiques appartenant aux musées de France, il faut désormais être détenteur d’un diplôme de niveau I ou II. Dans le cas contraire, le professionnel doit valider ses acquis de l’expérience professionnelle (VAE) auprès d’un jury constitué d’experts et de professionnels.
Avant toute intervention, le restaurateur doit connaître les souhaits du propriétaire ou du conservateur du musée. Il établit un " dossier d'intervention " constitué de documents relatant l'histoire de l'œuvre et son identité, d'analyses techniques (structure, procédés utilisés pour le tissage), de la proposition d'intervention (travaux de restauration à réaliser), de photographies et des modalités d'intervention.

Devenir Rentrayeur – restaurateur de tapis et tapisseries

Formation initiale

Niveau V
- CAP rentrayeur option tapisserie, 2 ans.
- CAP rentrayeur option tapis, 3 ans.
Niveau IV
- Diplôme de restaurateur spécialiste en rentraiture option tapis ou tapisserie - (Ecole du mobilier national et manufactures nationales des Gobelins, de la Savonnerie et de Beauvais - Paris), 4 ans.
Niveau II
- Diplôme de restaurateur du patrimoine option arts textiles - (Institut National du Patrimoine - Département des restaurateurs – La Plaine Saint-Denis), 4 ans.
- MST conservation restauration des biens culturels, 4 ans.

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent être préparés dans le cadre de la formation professionnelle continue. Les formations non diplômantes, de courte durée ou sous forme de cours à l’année, permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans les techniques de la broderie (broderie main, broderie d’art à la machine, broderie d’art haute couture, points de base, etc.).