Imagier au pochoir

Métier du secteur : Arts graphiques

Métier

L’imagier au pochoir met en couleur de petites impressions. Il dessine et ajoure des plaques de carton, de métal… sur lesquelles il passe la couleur à la brosse, au pinceau, au tampon… A chaque couleur de l’image finale, correspond un pochoir.

Emploi et débouchés

L’Imagerie d’Epinal (Vosges) et l’Atelier de Coloris à la main (Bretagne) restent les seules entreprises à perpétuer les techniques ancestrales de coloris au pochoir. Créée en 1796 par Jean-Charles Pellerin, l’Imagerie d’Epinal est aujourd’hui composée de 17 personnes. L’imprimerie Pellerin est inscrite au titre des Monuments historiques depuis 1986. Les images produites sont vendues en boutique à une clientèle essentiellement française composée de collectionneurs, d’entreprises privées, d’institutions....
La technique du pochoir est aujourd’hui utilisée dans différents domaines comme la peinture sur tissu (ameublement, mode), la peinture décorative sur support mural ou sur mobilier (décoration intérieure). On la retrouve encore, déplacée, dans l’art de la rue, sur support mural. Les artistes utiliseront alors un pochoir en carton ou un rhodoïd et de la peinture en bombe pulvérisant

Devenir imagier au pochoir

Il n’existe plus aucune formation initiale, ni aucune formation professionnelle continue dédiée à l’apprentissage du métier d’imagier au pochoir.