LES JOURNÉES D’ÉTUDES INTERNATIONALES

Rendez-vous biennal organisé par l’Institut National des Métiers d’Art en partenariat avec Les Arts Décoratifs, et avec le soutien de la manufacture horlogère Vacheron Constantin, les Journées d’Etudes internationales ont pour objectif d’interroger la place et l’évolution des métiers d’art dans notre société à partir de différents angles d’approche : historique, socio-économique, culturel et prospectif.

2èmes Journées d’Études Internationales

La deuxième édition Métiers d’art : enjeux et perspectives économiques / Arts and Crafts : challenges and economic outlook qui a eu lieu les 5 et 6 novembre 2015, a apporté une vision transversale de ce secteur qui irrigue un vaste pan de notre économie.

Spécialistes et acteurs référents du secteur ont démontré que les caractéristiques des métiers d’art – créativité, haut niveau de qualification, capacité d’innovation – sont une richesse considérable pour l’économie européenne. Les interventions et débats ont permis d'aborder des problématiques variées :

Quelle est la place des métiers d’art dans l’économie européenne ? Quel est leur potentiel en matière de compétitivité économique et sociale? Quelle opportunité offre l’évolution des modes de consommation ? Quel lien envisager avec l’innovation technologique ? Les métiers d’art, porteurs d’une nouvelle idée de la compétence au cœur de la formation et des entreprises ?

 

1ères Journées d’Études Internationales

La première édition  Les métiers d’art, à mots découverts s’est déroulée les 14 et 15 février 2013 à l’Institut National d’Histoire de l’Art à Paris. Chercheurs et professionnels français et internationaux ont exploré l’évolution sémantique et historique de la notion de « métiers d’art ». Ils ont également engagé une première réflexion sur l’économie du secteur. Cet événement inédit a permis d’initier un mouvement structuré de recherche sur les métiers d’art à l’échelle européenne.

Les actes de ces Journées Les Métiers d’art à mots découverts / Talking About Arts and Crafts, publiés le 7 janvier 2014, se sont  imposés comme un ouvrage de référence sur le sujet.