Lexique des diplômes et formations

AFPA

L’AFPA ou Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes est l'un des principaux intervenants sur les dispositifs de formation professionnelle pour adultes, le CIF ou le contrat de professionnalisation. Elle accueille salariés ou demandeurs d’emploi. Dans le secteur des métiers d’art, elle propose des formations dans les domaines de l’ébénisterie, la restauration et la finition de mobilier, la ferronnerie, la peinture décorative, le staff et la taille de pierre, la couture, la tapisserie d’ameublement, la sellerie et l’infographie.

Apprentissage

L’apprentissage est destiné aux 16-25 ans. Juridiquement, c’est un contrat de travail à durée déterminée qui engage le jeune, l’entreprise et le centre de formation. L’apprenti suit en alternance un enseignement général dispensé dans son centre de formation et des périodes de travail en entreprise. Il possède un statut de salarié et touche chaque mois une rémunération qui dépend de son âge et de son niveau de formation. Dans le secteur des métiers d’art, différents cursus offrent cette possibilité : CAP, bac pro, BMA, BTS…
www.lapprenti.com

Bac professionnel mention artisanat et métiers d’art

Le bac professionnel se prépare en 3 ans. La mention artisanat et métiers d’art repose sur une triple formation technique, artistique et générale. 10 options sont possibles : arts de la pierre, communication graphique, ébéniste, marchandisage visuel, métiers de l’enseigne et de la signalétique, tapissier d’ameublement, verrerie scientifique et technologique, vêtement et accessoire, photographie, intervention sur le patrimoine bâti. Le cursus commence après la classe de 3e ou éventuellement après un CAP. Au niveau des débouchés, le bac professionnel vise avant tout une entrée rapide sur le marché du travail.  Les diplômés du bac professionnel peuvent également poursuivre leurs études s’ils possèdent un bon dossier et parviennent à entrer en DMA ou plus rarement en BTS.

Bac  STD2A - Sciences et technologies du design et des arts appliqués

Le bac STD2A ou sciences et technologies du design et des arts appliqués se prépare en 3 ans. La mention arts appliqués repose sur une triple formation générale, artistique et technologique. Le cursus commence après la classe de 3e. Les élèves reçoivent les bases fondamentales communes aux métiers de la création, qu’elle soit industrielle ou artisanale. À l’issue de cette formation, ils poursuivent leurs études. Cela peut être un BTS arts appliqués, un DMA ou encore une école d’art, une école d’architecture ou l’université.

BM

Le BM ou Brevet de Maîtrise est un titre de la filière de formation artisanale délivré par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat. Il se prépare en 2 ans et donne un niveau III (équivalent BTS). Il sanctionne une double qualification : la maîtrise technique du métier et la qualification de chef d’entreprise artisanale. Le BM s’adresse à tous ceux qui exercent déjà un métier et souhaitent progresser dans leur vie professionnelle, qu’ils soient chefs d’entreprise ou salariés. La formation peut être suivie en formation continue ou dans le cadre d'un contrat d'apprentissage.

BMA

Le BMA ou Brevet des métiers d'art est un diplôme national qui se prépare en 2 ans après un CAP. Il entend conserver et transmettre les techniques traditionnelles tout en favorisant l’innovation. 12 spécialités sont ouvertes : armurerie, art du bijou et du joyau, art de la reliure et de la dorure, art de la dentelle, arts et techniques du tapis et de la tapisserie de lisse, arts et techniques du verre, broderie, céramique, ébéniste, graphisme et décor, gravure, technicien en facture instrumentale, volume staff et matériaux associés. Le BMA permet d'accéder à un diplôme de niveau III comme le DMA.

BP

Le BP ou Brevet professionnel est un diplôme national qui atteste l'acquisition d'une haute qualification dans l'exercice d'une activité professionnelle définie. Il se prépare en 2 ans et donne un niveau IV (équivalent bac). La caractéristique principale du BP est d'être un diplôme de promotion sociale obtenu tout en travaillant ou par la voie de l’apprentissage dans le prolongement de la préparation d'un diplôme de niveau V de la spécialité. Dans le secteur des métiers d’art, il propose des formations dans les métiers de charpentier, charpentier de marine, couvreur, maçon, métiers de la pierre, vêtement sur mesure…

BTM

Le BTM ou Brevet technique des métiers est un titre de la filière de formation artisanale délivré par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat. Il se prépare en 2 ans et donne un niveau IV (équivalent bac). Il sanctionne une haute qualification professionnelle dans un métier garantissant une production de qualité. Il atteste également l’aptitude de son titulaire à organiser, gérer, commercialiser la gamme de fabrication dans le métier considéré ainsi que son aptitude à encadrer une équipe. Il s’adresse aux titulaires du CAP, du BEP ou d’un CTM, d’un diplôme ou titre technique homologué de niveau V dans le secteur d’activité concerné. En l’absence de l’un de ces diplômes, le candidat doit justifier d’une pratique professionnelle dans le secteur d’activité d’une durée minimale de trois ans.

BTMS

Le BTMS ou Brevet technique des métiers supérieur est un titre de la filière de formation artisanale délivré par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat. Il se prépare en 2 ans et donne un niveau III (équivalent BTS). Il s’adresse aux titulaires d’un BMA, BTM ou Bac professionnel. Les étudiants ont la possibilité d’approfondir leurs connaissances techniques mais aussi de développer leurs capacités managériales et créatives. La finalité du diplôme est de préparer de futurs chefs de projets voire de futurs chefs d’entreprise.

BTS arts appliqués

Le BTS ou Brevet de technicien supérieur d'arts appliqués forme des concepteurs. Il se prépare en 2 ans et donne un niveau III. Il s’adresse aux titulaires  d’un Bac STI arts appliqués. Les autres bacheliers suivent d'abord une année de mise à niveau. La sélection est souvent serrée. Elle varie selon les établissements. 7 spécialités au choix : agencement de l’environnement architectural, art céramique, communication visuelle, design d’espace, design de communication espace et volume, design de mode, textile et environnement, design de produits.

CAP

Le CAP ou Certificat d’aptitude professionnelle est un diplôme national qui se prépare en 2 ans après la classe de 3e. C’est le premier niveau de qualification de la filière professionnelle (niveau V). Il permet d'acquérir les techniques de base du métier. Dans le domaine des métiers d’art, le CAP propose plus de 80 spécialités. La formation prévoit des enseignements généraux et une pratique du métier. L’élève peut poursuivre sa formation par un BMA ou une Mention complémentaire.

CIF

Le Congé individuel de formation (CIF) permet à une personne en activité de suivre une formation pendant un an. Sa rémunération est maintenue et elle peut retrouver son poste. Le financement est assuré par le Fongecif.

Compagnonnage

Le Compagnonnage est un système pédagogique séculaire. Il repose sur des valeurs fortes : communauté, transmission, voyage, chef d’œuvre. Les Compagnons proposent des formations en alternance d'une durée de 6 à 8 ans. Elles permettent d'acquérir une qualification professionnelle allant du CAP au BTS tout en voyageant. Les jeunes passent successivement du statut d'apprenti à celui de stagiaire, d'aspirant, de compagnon. Les métiers du bâtiment, de la métallurgie, de l’ameublement et du cuir sont tout particulièrement concernés. En France, il existe trois mouvements compagnonniques :
-Association Ouvrière des Compagnons du Devoir du Tour de France
www.compagnons-du-devoir.com/
-Fédération nationale compagnonnique des métiers du Bâtiment
www.compagnons.org/
-Union compagnonnique des Devoirs Unis
www.lecompagnonnage.com/

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus et aux bénéficiaires de certaines allocations ou contrats. Il permet d’acquérir une qualification professionnelle et favorise l’insertion ou la réinsertion professionnelle. Ce contrat ouvre droit pour l’employeur, pour certaines embauches et dans certaines limites, à une exonération de cotisations patronales de sécurité sociale.
-Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans révolus sont rémunérés en pourcentage du SMIC selon leur âge et leur niveau de formation.
-Les salariés âgés de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être ni inférieure au SMIC ni à 85 % du salaire minimum conventionnel. Les employeurs peuvent bénéficier d’une aide spécifique sous certaines conditions.
www.travail-emploi-sante.net

 CTM

Le CTM ou Certificat technique des métiers est un titre de la filière de formation artisanale délivré par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat. Il se prépare en 2 ans et donne un niveau V (équivalent CAP). La formation a pour objectif de préparer à une première qualification professionnelle dans le métier. Il facilite la connaissance du monde de l'entreprise.

DNAP-DNSEP

Le DNAP ou Diplôme national d’arts plastiques se prépare en 3 ans dans une école des Beaux-arts. Ce cursus se décline en trois options : art, communication et design. Le DNAP est ouvert aux titulaires d’un diplôme de niveau IV. L’admission est sélective. Deux années supplémentaires mènent au DNSEP, Diplôme national supérieur d’expression plastique (niveau II).

DNAT

Le DNAT ou Diplôme national d’arts et techniques se prépare en 3 ans dans une école des Beaux-arts. Ce cursus court se décline en trois options : design de produit, design d’espace ou design graphique. Il est ouvert aux titulaires d’un diplôme de niveau IV. L’admission est sélective.

DMA

Le DMA ou Diplôme des métiers d'art se prépare en 2 ans. Il enseigne des techniques tout en valorisant l’innovation et la démarche créative. Il offre 12 spécialités : art du bijou et du joyau, arts de l’habitat, arts graphiques, arts textiles et céramiques, cinéma d’animation, cirque, costumier-réalisateur, décor architectural, horlogerie, lutherie, marionnette, régie de spectacle… Le DMA est accessible aux titulaires d’un BMA, Bac pro de la spécialité, Bac STI option arts appliqués. Pour les autres, et notamment pour les élèves issus de la voie générale, le passage par une classe de mise à niveau arts appliqués est obligatoire. L’admission est très sélective. Elle se fait sur dossier. Le DMA donne une qualification de niveau III, il peut se poursuivre par un DSAA.

DSAA

Le DSAA ou Diplôme supérieur d’arts appliqués est un complément de formation des titulaires du DMA. Il est également ouvert aux titulaires d’un BTS arts appliqués. Le DSAA dure 2 ans et donne une qualification de niveau I. Il est centré sur les démarches du design pour atteindre la qualification de créateur-concepteur.

Écoles supérieures d’arts appliqués

Les écoles supérieures d’arts appliqués préparent BTS arts appliqués, DMA puis DSAA. Il s’agit de Boulle, Duperré, Estienne et l'ENSAAMA à Paris, de l’Esaat à Roubaix, des lycées La Martinière-Terreaux à Lyon et Alain-Colas à Nevers. L’admission est très sélective.

Écoles supérieures d’art

58 écoles supérieures d’art sont placées sous la tutelle ou le contrôle pédagogique du Ministère de la Culture et de la Communication. Elles dispensent des formations sanctionnées soit par des diplômes nationaux en art, design et communication, soit par des diplômes d’école.
- Les Écoles nationales supérieurs d’art comptent 4 établissements : l’Ensba (École nationale supérieure des beaux-arts), l’Ensad (École nationale supérieure des arts décoratifs), l’Ensci (École nationale supérieure de création industrielle, dite "les Ateliers") et l’École nationale supérieure de la photographie à Arles. Elles proposent une formation en 5 ans après le Bac. L’entrée se fait sur concours.
- Il existe également des écoles supérieures spécialisées. On peut citer l’Institut national du patrimoine ou bien les centres de formation de Sèvres-Cité de la Céramique et de la manufacture des Gobelins.

Écoles privées

De nombreuses écoles privées préparent à des diplômes spécifiques ou/et à l'entrée aux grandes écoles d'art. La plupart de ces écoles demandent un niveau scolaire équivalent au baccalauréat. Les diplômes délivrés sont propres à chaque école et sont de qualité très variable. Beaucoup d’écoles privées proposent des formations en 3 à 5 ans post-bac. Attention, elles sont souvent coûteuses.

FCIL

Les FCIL ou Formations complémentaires d’initiative locale durent en moyenne 1 an. Elles répondent aux besoins des entreprises locales. Leur existence est donc souvent éphémère : une fois le besoin comblé la formation est supprimée. Les programmes se concentrent principalement sur la pratique. Ce cursus n’est pas diplômant mais il est validé par une certification délivrée par le rectorat.

Formation initiale

La formation initiale pour les jeunes est le premier programme d’études qui conduit à l’exercice d’un métier. Elle s’adresse aux élèves, étudiants ou apprentis, qui ne sont pas encore engagés dans la vie active. Elle est sanctionnée par un diplôme.

Formation professionnelle continue

La formation professionnelle continue s’adresse aux adultes sortis du système scolaire. Elle permet l’initiation, le perfectionnement ou la reconversion. La formation continue est un véritable « marché », composé de multiples organismes de formation dont les trois quarts sont privés. Les organismes publics dépendent d’un ministère, d’une chambre de commerce, d’agriculture ou de métiers.

GRETA

Mission de service public, un GRETA (GRoupement d'ETAblissements) fait partie d'un réseau national qui contribue à la formation et à la professionnalisation de stagiaires adultes, salariés ou demandeurs d'emploi. Les GRETA proposent des enseignements techniques et généraux, du niveau V (CAP, BEP, etc.) au niveau II (licence). Sur les 191 GRETA de France, certains sont spécialisés comme le GRETA de la Création, du Design et des Métiers d'art. 

Licence professionnelle

La licence professionnelle est une formation en un an. Elle est accessible aux titulaires d’un Bac+2. Ce cursus vise une insertion professionnelle immédiate, et non la poursuite d'études en master. La Licence professionnelle Entrepreneuriat, reprise et création d'entreprise dans les métiers d'art a pour objectif de développer chez les professionnels la capacité à entreprendre et la capacité à gérer au quotidien. Au programme : stratégie commerciale, comptabilité, communication, analyse de marché…
www.univ-mlv.fr

Maître d’apprentissage

La recherche d’un maître d’apprentissage n’est pas toujours aisée. Quelques conseils peuvent néanmoins aider le jeune à trouver un maître d'apprentissage. Motivation à revendre, goût de l’effort, envie de s’investir sur la durée mais aussi humilité et modestie demeurent les qualités les plus appréciées. Les annuaires professionnels permettent de dresser la liste des entreprises ciblées. Inutile de s’éparpiller. Mieux vaut se concentrer sur des candidatures précises et bien préparées que de semer des lettres sans suivi ni relance. Les salons métiers d’art ou les visites à l’atelier sont l’occasion d’établir un contact direct souvent plus efficace qu’une lettre. On peut poser des questions, montrer des photos de réalisations ou demander de suivre une journée de travail. Une fois admis, l’apprenti a tout intérêt à s’intéresser au travail des autres, poser des questions, accepter la critique et l’intégrer.

Mention complémentaire

La Mention complémentaire (MC) est un diplôme national qui vise à donner à son titulaire une qualification spécialisée. Il se prépare en 1 an. L'accès à cette formation est accessible aux titulaires d'un premier diplôme, en général CAP ou BMA.

Mise à niveau arts appliqués

La classe de Mise à niveau arts appliqués (MANAA) prépare l’entrée en DMA ou en école d’art. Cette année d’orientation et de découverte des techniques est proposée dans une quarantaine de lycées et d’écoles. Elle repose sur le principe de l’interdisciplinarité. L’entrée est très sélective. Seuls sont admis les candidats venant de terminer leur second cycle ou l'ayant achevé depuis un an au plus. Le passage par une MANAA est obligatoire pour les élèves issus de la voie générale ou bien d’un Bac pro ou d’un BMA d’une autre spécialité que le cursus visé. Elle est recommandée pour les titulaires d’un Bac STI, d’un Bac pro ou d’un BMA de la spécialité.

Reconversion

De nombreuses personnes souhaitent se reconvertir dans les métiers d’art. Au niveau des aides et financements, il existe différents dispositifs. Tout dépend de la situation personnelle. et notamment de la situation professionnelle et géographique.

VAE

Le dispositif de validation des acquis de l’expérience (VAE) permet à toute personne justifiant de trois ans d’activité de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir un diplôme ou un titre inscrit au "Répertoire national des certifications professionnelles". Pour les diplômes allant du CAP au BTS, il faut s’adresser aux dispositifs académiques de validation des acquis (DAVA). Il en existe un par académie.